photographe mariage | destination wedding France » vraies photos de mariage qui racontent de vraies histoires

Photo de la semaine 2

Commentaire de l’auteur:

« Saisir l’intime, c’est par moment plus simple que d’autres.
On a souvent l’impression, sur un mariage, de passer le cap de l’intimité et de pouvoir être partout, tout le temps.
Cette photo de Camille et de son papa a été prise très tôt, je venais à peine d’arriver. Ils étaient seuls dans une chambre, et je suis arrivé discrètement pour faire cette photo. Je me suis senti de trop, mais je n’ai pu m’empêcher de la faire.
C’est une raison pour laquelle je ne suis pas très proche d’eux physiquement. Mais cela ne retire rien à l’image, car cela les situent dans l’espace, et la présence dans cette chambre amplifie ce sentiment d’intimité.
Gagner la confiance des mariés et de leurs proches, voilà un exercice extrêmement délicat pour le photographe de mariage. Il faut parfois prendre le risque de gêner, pour aussi avancer dans ce sens.
Je mesure souvent mon degré d’intégration au niveau sonore de mon obturateur. Plus je l’entend résonner, plus j’ai l’impression de gêner. Quand je l’ai oublié, ça y est, je suis dans le mariage. En général, vers le milieu de la matinée, ça y est, je ne l’entend plus. Mais au moment de cette photo, il a résonné très fort. »

Christophe Flers, photographe de mariage

  • Anna Karénine - 13 mai 2012 - 18 h 16 min

    Beaucoup de sensibilité et de poésie dans cette histoire de l’obturateur 😉ReplyCancel